La formation continue obligatoire en construction dès le 1er avril

QUÉBEC, le 31 mars 2022 /CNW Telbec/ - Déterminées à s'assurer que les entrepreneurs en construction demeurent adéquatement qualifiés pour garantir une construction innovante et de qualité, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) et la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) lancent la formation continue obligatoire (FCO).

À compter du 1er avril 2022, ce sont près de 30 000 répondants en exécution de travaux qui devront suivre de 16 à 32 heures de formation tous les deux ans afin de maintenir leur qualification pour leur licence.

Cette obligation vise notamment à réduire le risque de voir un écart se créer entre les pratiques du répondant en exécution de travaux et les règles de l'art les plus à jour. Un tel écart pourrait entraîner des répercussions sur la qualité des travaux et sur la sécurité du public.

Implanter une culture de formation

Il s'agit d'un changement de culture dans l'industrie de la construction, en particulier pour les entrepreneurs généraux, les entrepreneurs en plomberie et chauffage et les entrepreneurs en électricité. Cette première période de référence est un jalon important dans la volonté de s'assurer de la qualification des entrepreneurs en construction tout au long de leur carrière, à l'instar d'autres corps de professionnels qui ont une obligation de formation. La FCO est la réponse adéquate à une industrie qui est en pleine effervescence et en constante évolution.

Les répondants actuellement visés par la FCO sont ceux en exécution de travaux en bâtiment, plomberie, chauffage ou électricité. Ils devront suivre des formations qui ont été reconnues par la RBQ, la CMMTQ et la CMEQ et qui figurent au Répertoire de la formation continue. Les répondants visés devront ensuite déclarer leurs heures de formation d'ici le 31 mars 2024.

Citations :

« La formation continue tous les deux ans sera une valeur ajoutée pour les détenteurs de licence, mais aussi pour les Québécoises et les Québécois qui font affaire avec ceux-ci. C'était d'ailleurs attendu depuis de nombreuses années, notamment par le milieu de la construction. C'est majeur comme nouveauté et je suis fière que notre gouvernement soit allé de l'avant avec cette mesure. Tout le monde en sort gagnant! »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« La formation continue permettra de renforcer la sécurité du public, de rehausser la valeur de la licence ainsi que d'augmenter la confiance des consommateurs. »

Michel Beaudoin, président-directeur général de la RBQ

« Cette nouvelle obligation favorise le rehaussement des compétences des entrepreneurs et leur permet de rester au-devant des changements de l'industrie pour une meilleure qualité dans la construction au bénéfice du public. »

Denis Beauchamp, président de la CMMTQ

« La formation continue valorise le professionnalisme des entrepreneurs en construction. Elle instaure un standard pour toute l'industrie. »

Nancy Olivier, présidente de la CMEQ

Au sujet de la RBQ
Présente partout au Québec, la RBQ a pour mission de veiller à la qualité des travaux de construction et à la sécurité des personnes dans les domaines du bâtiment, de l'électricité, de la plomberie, du gaz, des équipements pétroliers, des installations sous pression, des ascenseurs, des remontées mécaniques, des jeux et manèges, des lieux de baignade et de l'efficacité énergétique. La RBQ surveille l'application de la Loi sur le bâtiment et de la réglementation afférente dans les différents domaines techniques de sa compétence.

Au sujet de la CMMTQ
Créée en 1949, la CMMTQ regroupe des entrepreneurs spécialisés œuvrant dans le domaine de la mécanique du bâtiment, plus particulièrement en plomberie et en chauffage. Conformément à sa mission, la CMMTQ voit à augmenter la compétence et l'habileté de ses membres afin d'assurer au public une plus grande sécurité et une meilleure protection en matière d'hygiène et de santé. Elle assume la qualification professionnelle des entrepreneurs en plomberie et en chauffage, confiée par le gouvernement du Québec, et réglemente la conduite de ses membres dans l'exercice de leur métier.

Au sujet de la CMEQ
Fondée en 1950 à la suite de l'adoption de la Loi sur les maîtres électriciens, la CMEQ a pour mission d'assurer la protection du public. À cette fin, elle vérifie et contrôle notamment la qualification de ses membres en vue de s'assurer de leur compétence, de leur probité et de leur solvabilité.

Liens connexes vers les pages de la formation continue obligatoire


Source : Régie du bâtiment du Québec

 

Renseignements :

Sylvain Lamothe, Direction des communications
Régie du bâtiment du Québec
Tél. : 1 866 374-7747

Nadine Bourgeois, Direction des communications
Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec
Tél. : 514 382-2668

Danielle Dumas, Direction des communications
Corporation des maîtres électriciens du Québec
Tél. : 514 738-2184

Mai 2022

D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31