Un nouveau ministre pour la CMMTQ

Article publié le 14 novembre 2022

À la suite de l’élection du nouveau gouvernement du Québec et de la récente nomination du conseil des ministres, les responsabilités en lien avec la CMMTQ seront désormais assumées par Jean Boulet, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Mauricie et de la région du Nord-du-Québec. Nos partenaires, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) et la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ), relèveront également de ce dernier.

Comme monsieur Boulet aura à traiter des dossiers qui concernent directement les membres de la CMMTQ, le président lui a déjà écrit en votre nom pour le féliciter et l’assurer de notre pleine collaboration. Il lui a également mentionné que nous avons hâte de travailler avec lui et son équipe pour faire progresser notre milieu. Notre Corporation a à cœur l’évolution de l’industrie de la mécanique du bâtiment et l’augmentation de la compétence des entrepreneurs au bénéfice du public.

Parmi les dossiers d’importance et porteurs, nous avons déjà attiré son attention sur :

  • la modernisation de la Loi M-4 et son harmonisation avec la Loi sur le bâtiment;
  • la modification des sous-catégories de licence sous notre responsabilité, particulièrement celles en chauffage (15.1 et 15.4) afin d’en assurer la modernisation, pour notamment tenir compte du déclin des travaux de brûleurs à l’huile (chauffage au mazout);
  • la crise des assurances commerciales pour les entrepreneurs en plomberie et les conséquences sur les entreprises, leur clientèle (dont le gouvernement) et l’économie en général;
  • la refonte du système d’inspection des travaux par la RBQ et la révision de l’ensemble de sa tarification, notamment en matière de qualification professionnelle pour laquelle nous sommes mandataires du gouvernement;
  • la révision du système d’évaluation des connaissances des futurs entrepreneurs pour s’assurer de leur compétence et rehausser la valeur de la licence d’entrepreneur.

De façon plus large, nous lui avons également mentionné que nous sommes interpellés par divers dossiers touchant toute notre industrie, comme le manque de main-d’œuvre et le défi de rétention, la fluctuation des prix des matériaux, la bonification de la formation professionnelle avec l’inclusion de stages, la productivité, la transformation numérique des entreprises, les délais de paiement, etc.

Nous espérons pouvoir le rencontrer prochainement afin de nous présenter et d’échanger sur sa vision, ses préoccupations et les dossiers que la CMMTQ souhaite voir progresser au bénéfice de ses membres, de l’industrie et du public.

Novembre 2022

D L M M J V S
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30