Stimuler l'intérêt pour les contrats publics

Article publié le 10 mai 2021

Au terme d’une consultation menée auprès de 679 entreprises, six associations de l’industrie de la construction ont dévoilé le 6 mai dernier un rapport de Raymond Chabot Grant Thornton sur l’intérêt des entrepreneurs et des professionnels envers les marchés publics. Les résultats révèlent une importante baisse d’intérêt envers les marchés publics. Quatre axes d’intervention ont été proposés pour stimuler l’intérêt.

Le rapport émet notamment les constats suivants :

  • Cette importante baisse de l’intérêt envers les marchés publics est constatée tant chez les entrepreneurs (38 %) que chez les professionnels (40 %).
  • La baisse d’intérêt est notamment causée par les clauses abusives dans les appels d’offres, les délais de paiement et la désuétude de l’encadrement des contrats de services professionnels.
  • La baisse d’intérêt la plus marquée depuis les cinq dernières années touche les municipalités (51 %), notamment en raison d’un mode d’octroi des contrats municipaux d’architecture et d’ingénierie favorisant le plus bas soumissionnaire.

Voici les quatre axes d’intervention pour accroître l’intérêt des marchés publics

  • l’attractivité des contrats avec des appels d’offres plus équitables;
  • un règlement des différends selon un processus transparent, standardisé et obligatoire;
  • des modalités de paiement plus justes;
  • des interventions gouvernementales pour standardiser les processus de gestion contractuelle des donneurs d’ouvrage publics de façon à stimuler l’intérêt des soumissionnaires pour les marchés publics.

CONSULTEZ LE RAPPORT COMPLET

 

Septembre 2021

D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30