Santé et sécurité au travail : prévenir les maux de dos

Article publié le 15 novembre 2021


Les travailleurs du domaine de la mécanique du bâtiment doivent souvent déplacer des marchandises et composer avec des postures de travail qui sollicitent plusieurs parties du corps, rendant ainsi le dos particulièrement vulnérable.

Sans vouloir être trop dramatique, on peut affirmer que chaque fois que l’on soulève ou déplace un objet, on risque de se blesser. Il est donc important de bien connaître les méthodes de travail sécuritaires qui permettent de limiter les risques de manière efficace. Le respect d’une limite de poids et de bonnes techniques de manipulation sont des éléments à considérer chaque fois. Il faut d’ailleurs s’assurer que l’effort est bien réparti sur la colonne vertébrale, et non que la charge est portée sur un seul côté.

Il faut aussi savoir que les muscles travaillent de façon dynamique lorsqu’ils se contractent et se détendent en alternance. La période de détente permet au sang de faire circuler l’oxygène qui nourrit le muscle et de maintenir sa force normale. Par ailleurs, lorsque le travail impose au muscle de rester constamment contracté, il en résulte une fatigue du muscle qui se traduit par un certain malaise et qui se transforme, petit à petit, en douleur.

Ainsi, lorsque la posture de travail nécessite d’être penché, accroupi ou d’avoir le dos arqué, il est important de régulièrement prendre de courtes pauses afin de relâcher la tension musculaire. Des étirements dans le sens contraire de la contraction sont aussi recommandés pour éliminer la fatigue du muscle. Par exemple, si l’on travaille en position inclinée, il suffit de se relever et de s’étirer vers l’arrière quelques fois pour se détendre. De la même façon, si le travail exige d’avoir le dos arqué, comme c’est le cas lorsqu’on travaille au-dessus de sa tête sur un escabeau, le fait de descendre sur le plancher et de se pencher vers l’avant à quelques reprises permet de relaxer la musculation et peut éviter l’apparition de douleurs.

La plupart des problèmes de dos ne sont pas occasionnés par un événement soudain, mais résultent plutôt de l’usure causée par les charges imposées à la colonne au fil des ans. Les lésions mineures s’accumulent et, lentement mais sûrement, ouvrent la voie à une dégénérescence de la colonne. Les problèmes de dos sont souvent précédés de signaux d’avertissement qu’il faut respecter. Soyez attentifs à ces signaux pour distinguer ceux qui sont simplement des sensations inconfortables passagères de ceux qui risquent de nuire à votre condition à moyen et à long terme. N’attendez pas que la douleur s’installe avant d’agir.

Les blessures sont également provoquées par un accident particulier, mais encore là, la condition générale de la colonne joue un rôle important sur la facilité à récupérer et sur le risque de voir se développer un mal de dos chronique.

Nous ne le répéterons jamais assez, il vaut mieux prévenir que guérir. Adopter une bonne posture, faire de l’exercice et respecter les règles de base lorsque le dos est sollicité diminuent grandement les risques de souffrir de problèmes de colonne vertébrale. Conserver son dos en santé est un travail de tous les instants.

La CMMTQ, en collaboration avec l’ASP Construction, offre la formation Prévention des maux de dos, de deux heures et demie. Elle permet de reconnaître les facteurs de risque liés aux maux de dos et d’appliquer des mesures préventives.

Décembre 2021

D L M M J V S
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31