Accélérer la construction, mais aussi les paiements aux entrepreneurs!

Le guvernement du Québec vient de déposer le projet de loi 66 concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure. Ainsi, c’est 181 projets, dont 128 bâtiments, comme des maisons des aînés, des hôpitaux et des écoles qui bénéficieront de mesures d’accélération. La Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) se réjouit de voir le gouvernement stimuler l’économie par l’entremise de notre industrie. Celle-ci en aura bien besoin alors qu’une baisse des activités est à prévoir, notamment en raison du report ou de l’abandon de plusieurs projets de construction privés.

Nous aurions toutefois espéré que le gouvernement profite de l’occasion pour instaurer des mesures de paiement rapide comme le recommandait la commission Charbonneau. Il le fait, et il faut s’en réjouir, car il reconnaît ainsi la problématique, mais il le fait beaucoup trop timidement. En effet, le projet de loi prévoit l’application des mesures du projet pilote présentement en cours, mais seulement aux projets de 20 millions de dollars ou moins qui figurent dans la liste des 181 projets. Pourquoi cette limite et pourquoi le faire encore dans le cadre d’un projet pilote au lieu de mettre en place une mesure permanente ?

La CMMTQ poursuit l’étude du projet de loi et transmettra ses commentaires, mais au nom des membres, nous réitérerons notre demande, similaire à celle de la Coalition contre les retards de paiement dans la construction : le gouvernement doit adopter des mesures permanentes pour réduire les délais de paiement pour tous les contrats de construction publics et privés, comme l’a fait l’Ontario il y a bientôt un an.

Octobre 2020

D L M M J V S
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31