Bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins

La CMMTQ est fière de souligner l’engagement des femmes dans l’industrie de la plomberie et du chauffage


 

Justine Caty reçoit la bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins (2021)


Justine Caty, étudiante au programme Plomberie et chauffage au Centre Daniel-Johnson, a reçu la bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins, remise par la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ). Selon son enseignante Fanny Mailhot, Justine « est une femme épatante, brillante et fonceuse qui n’a pas fini de nous en mettre plein la vue ».

 

Après avoir passé 12 années dans un centre de réadaptation en dépendances où elle accompagne des personnes ayant des difficultés de consommation liées aux drogues, à l’alcool et aux jeux, Justine souhaite changer de carrière et relever de nouveaux défis. Ses recherches la conduisent rapidement dans le milieu de la construction. « J’ai un frère charpentier-menuisier et un frère électricien, il ne manquait que la plomberie ! »

Premières impressions
En août 2019, elle amorce ses études en Plomberie et chauffage au Centre Daniel-Johnson, où elle s’étonne d’être la seule fille de toutes les cohortes du programme. En raison des mesures sanitaires, le centre de formation ferme au cours de l’été 2020. Justine obtient alors la permission d’effectuer un stage en plomberie afin de poursuivre son apprentissage. « J’ai trouvé, chez ACGM Plomberie & Chauffage, de Terrebonne, un milieu respectueux, ouvert, compétent, stimulant et qui encourage le développement des compétences et des forces de chacun. »

 

Vie familiale
Mère d’un garçon de trois ans et propriétaire d’une maison, Justine a dû trimer dur pour concilier école, famille et travail. « Pendant mes études, j’ai continué de travailler comme intervenante en dépendances 4 soirs par semaine, de 14 h à 23 h, ainsi qu’une fin de semaine sur deux. C’était un gros coup à donner. »

Être une femme dans l’industrie
Selon Justine Caty, il ne devrait plus avoir d’emplois basés sur le genre en 2021. « Être un bon employé n’est aucunement lié au sexe. Les qualités, les compétences, le professionnalisme et le dévouement devraient être pris en compte. »

Elle a également observé son milieu de travail. « Depuis mon arrivée, j’ai constaté qu’être une femme change l’ambiance d’un chantier de construction pour le mieux. Je suis bien heureuse de faire partie de cette relève, et je suis prête à démontrer que j’ai ma place. »

 

 

Sandra Raymond remporte la bourse Jocelyne Meunier-Desjardins (2019)

Sandra Raymond, étudiante au Centre de formation professionnelle Vision 20-20 de Victoriaville, a reçu la bourse Jocelyne Meunier-Desjardins 2019, soulignant ainsi de façon particulière son engagement dans un métier reconnu non traditionnel pour les femmes.

Selon Francis Beauchesne, l’un de ses enseignants au programme plomberie-chauffage de cette maison d’enseignement, Sandra fait preuve de détermination et de persévérance. « Elle constitue un modèle féminin valorisant les femmes sortant des sentiers battus qui choisissent un métier traditionnellement masculin dans l’industrie de la construction ».

Dans le cadre de son implication dans le Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction, la CMMTQ remet annuellement une bourse de 1000 $ à une étudiante ayant complété au moins 600 heures de cours à temps plein d’un programme menant à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles en plomberie et chauffage.

Le nom attribué à la bourse est un hommage à Jocelyne Meunier-Desjardins, ex-vice-présidente et actionnaire de Plomberie St-Pie-X de Rimouski, qui fut la première femme à siéger au conseil d’administration de la CMMTQ il y a plus de 30 ans.

Bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins 2019

Sandra Raymond est entourée de Jean-Marc Lacroix, président de la CMMTQ, et de Manon-Josée D’Auteuil, représentante au conseil d’administration de la région Montérégie.

 

 

 Alexandra Bousquet-Dubé remporte la bourse Jocelyne Meunier-Desjardins (2018)

Afin de souligner de façon particulière l’engagement d’une étudiante dans un métier reconnu non traditionnel pour les femmes, la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) a remis, le 21 avril 2018, la deuxième bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins de 1000 $ à Alexandra Bousquet-Dubé du Collège technique Aviron à Québec.

Mme Bousquet-Dubé est, selon ses enseignants, une élève compétente, très ambitieuse et exceptionnelle. Toujours prête à aider ses camarades, elle est également une première de classe qui sait se démarquer.

Dans le cadre de son implication dans le Programme d’accès à l’égalité des femmes (PAEF) dans l’industrie de la construction, la CMMTQ remet annuellement une bourse de 1000 $ à une étudiante ayant complété au moins 600 heures de cours à temps plein d’un programme menant à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles en plomberie et chauffage. Le nom attribué à la bourse est un hommage à Jocelyne Meunier-Desjardins, ex-vice-présidente et actionnaire de Plomberie St-Pie-X de Rimouski, qui fut la première femme à siéger au conseil d’administration de la CMMTQ il y a plus de 30 ans.

De gauche à droite : Simon-Pierre Pouliot, directeur des communications à la Commission de la construction du Québec; Alexandra Bousquet-Dubé, récipiendaire de la bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins; Marc Gendron, président de la CMMTQ.

 

 Mélanie Brissette remporte la bourse Jocelyne Meunier-Desjardins de (2017)

La première bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins de 1000 $ a été remise à Mélanie Brissette, de Trois-Rivières, une étudiante du programme d’études professionnelles en plomberie et chauffage au Centre de formation professionnelle Vision 2020 à Victoriaville.

De plus, puisque la qualité des dossiers soumis par deux des candidates était quasi ex aequo, la CMMTQ a décidé d’octroyer exceptionnellement une bourse additionnelle de 500 $ à Laurie Normandin, de Montréal, étudiante au Centre Daniel-Johnson à Montréal. « Le choix n’a pas été facile. Ces deux étudiantes ont particulièrement démontré leur enthousiasme, leur intérêt et leur passion envers le métier.», souligne François Nadeau, président de la CMMTQ.

 

De gauche à droite : François Nadeau, président CMMTQ, Mélanie Brissette de Trois-Rivières, récipiendaire de la première bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins de 1000 $, et André Bergeron, directeur général CMMTQ.